Couple Pastoral

jean-luc-et-danielle

Pasteur  Jean-Luc Richard et son épouse Danielle

Président de l’association cultuelle de Montélimar et de Nyons

Pasteur principal de l’Église Évangélique de Pentecôte de Montélimar et de Nyons

Ses coordonnées: (richardjeanluc7@neuf.fr ; tél: 06.50.13.28.66)

 

Témoignage de jean-Luc RICHARD

Mes clients m’ont parlé de Jésus

Mon père étant un banquier, avait pour fâcheuse habitude de déménager tous les quatre ou cinq ans. Je dirais qu’on était comme des nomades, mais une si belle aventure se soldait pour mes trois frères et moi… d’être sans copains.

Mon père n’avait pas de temps pour sa famille. Pour se racheter il nous comblait de cadeaux. A la maison nous ne parlions jamais de Dieu, nous étions catholiques par étiquette.

Je me suis marié assez jeune et avec mon épouse Danielle, nous avons pris la gérance d’un magasin alimentaire à Rive-de-Gier (Loire), juste en face d’une Église évangélique.

Les chrétiens venaient le dimanche dans notre magasin après le culte ; ils nous parlaient de Dieu et nous étions surpris. À cette époque j’étais raciste. Le miracle est que c’était un Tunisien qui nous rendait ainsi témoignage. C’était l’humour de Dieu, et j’appréciais vraiment cet homme !

Après maintes invitations, nous sommes venus écouter le sermon du pasteur. Assez rapidement Dieu a rempli mon cœur. Après quelques semaines je lisais la bible et je commençais à prier.

Mon état d’esprit changea au point que je n’avais plus de sentiments racistes. J’apprenais à découvrir Dieu. Très vite j’ai été convaincu de péché et je me suis repenti de mon ancienne vie, au point que je demandais le baptême, ce qui fut fait février 1990 à Saint-Étienne avec le pasteur Gérard Fo.

La soif de Dieu était présente, avec un vif désir de recevoir le baptême du Saint-Esprit. Dans une soirée de prière à l’Église, l’Esprit Saint est descendu et ce fut un moment merveilleux. Dès lors, ma vie a pris un tout autre tournant, même au travers de grandes souffrances. Dieu s’est révélé comme un véritable ami.

J’ai rapidement eu l’appel dans mon cœur pour servir le Maître, mais j’étais confronté à des moments douloureux ; le décès de mes parents, de ma grand-mère, et le handicap de notre fille aînée. Mais à travers tout cela, j’ai vraiment trouvé en Dieu un soutien, un ami fidèle et tendre.

J’ai servi le Seigneur dans la prédication à l’Église d’Andrézieux et le pasteur Marc Rizzolio me proposa d’entrer dans le service du Maître mais mon épouse et moi-même, ne nous sentant pas prêts nous avons décliné l’offre. Plus tard, alors qu’un plan de carrière professionnel s’offrait à moi ; Dieu me renouvela son appel à le servir. Face à ce choix, nous avons pris la décision de rentrer dans la formation pastorale dans l’église d’Andrézieux, avec le pasteur Emmanuel Duvieusart, en septembre 2009 et nous avons poursuivi notre formation pendant 2 ans à Paris Montrouge sous la présidence du pasteur François Forschlé.

Aujourd’hui je peux dire qu’il est passionnant de servir Dieu et les hommes.